Les membres de la communauté LGBT font également l’objet de condamnations qui témoignent de la criminalisation des comportements homosexuels, passibles de la peine de mort en Iran. En 2019, Téhéran avait fait enlever Rouhollah Zam alors en voyage en Irak. En Iran, selon la loi, les garçons sont passibles de la peine de mort dès l'âge de 15 ans, et les filles dès 9 ans. Iran, La peine de mort de plus en plus utilisée comme instrument de répression. Yémen; Peine de mort; Journalistes; 10 juillet. Peine de mort L'Iran a exécuté le lutteur Navid Afkari. Profitez de votre abonnement à 1€ le 1er mois ! Voir plus . En 2002, Amnesty International et la Coalition mondiale contre la peine de mort ont déclaré le 10 octobre Journée mondiale contre la peine de mort. Le 10 octobre se tient la 18eme journée mondiale contre la peine de mort. Deuxième du classement international des pays pratiquant la peine de mort derrière la Chine, l'Iran a exécuté au moins 251 personnes en 2019, selon les chiffres (non officiels) recueillis par l'ONG qui publie son rapport à l'occasion de la journée internationale contre la peine de mort, le 10 octobre. Pour en savoir plus, cliquez ici : Adilur Rahman Khan, secrétaire général de la FIDH. En Iran, elle accorde à la famille de la victime la possibilité d’accorder son pardon à un condamné à mort. Le nombre d’exécutions restait inférieur à ce qu’il était avant la mise en oeuvre des modifications apportées en novembre 2017 à la législation nationale sur les stupéfiants, qui ont permis une baisse considérable du nombre de personnes exécutées pour des infractions liées aux stupéfiants dans le … Rouhollah Zam avait été arrêté en 2019 par les Gardiens de la Révolution et condamné à mort en juin 2020. Nous avons appris qu’Ali Kazemi, 22 ans, avait été pendu le 30 janvier dans une prison de la … Accueil; Culture « Yalda, la nuit du pardon », peine de mort et téléréalité en Iran. Depuis de nombreuses années, l’Iran se place constamment à la deuxième place du classement international des pays pratiquant la peine de mort, après la Chine. CGU Politique cookies Iran . Sous le titre, « Personne n’est épargné – le recours généralisé à la peine de mort en Iran », la FIDH et son organisation membre la Ligue de défense des droits humains en Iran, la LDDHI, publient aujourd’hui un rapport sur le recours à la peine de mort en République islamique, une pratique contraire au droit international. Dans ce rapport, la FIDH et la LDDHI établissent le lien entre la négation du droit à un procès équitable et l’utilisation de la peine capitale en Iran. Les droits humains aujourd’hui 2018. Au moins 251 personnes y ont été exécutées en 2019 et plus de 190 au cours des neuf premiers mois de 2020. Plan du site Dans le cas du châtiment, les juges sont forcés de prononcer la peine de mort, et cette sentence doit être exécutée si la famille de la victime n'en a pas décidé autrement. Accédez à l’intégralité des contenus du Point >>, Joe Biden, président d’une Amérique fracturée, Politique de protection des données à caractère personnel, Gérez vos inscriptions aux newsletters d’information généraliste et thématiques, Archivez vos contenus favoris pour les lire ultérieurement, Bénéficiez d’une exposition publicitaire modérée, Et accédez à d’autres services exclusifs (jeux-concours, événements…). Les militants contre la peine de mort sont également fréquemment réprimés", indique le rapport, qui demande en premier lieu un moratoire sur les exécutions. Nous contacter La peine capitale est souvent prononcée contre des mineurs dont on attend les 18 ans pour les exécuter. Il s’agit d’une violation du droit inaliénable qu’ont les enfants à la vie, qui est prôné par la Convention relative aux droits de l’enfant et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques. PHOTO / ALI SHIRBAND / MIZAN NEWS AGENCY / AFP. La boutique Le 15 avril, en Iran, un condamné a mort a été gracié par la mère de sa victime. Covid-19: nouvelle pluie de restrictions en Europe à l'approche de... Covid: Londres ferme pubs, restaurants et musées pour la troisième... USA: Buttigieg, révélation démocrate, sera le premier ministre... L'Arabie saoudite voit son déficit budgétaire se creuser face à la... Biden renoue avec la campagne électorale en Géorgie, Au tour de Jair Bolsonaro de féliciter Joe Biden, Covid-19: l'Europe durcit ses mesures et presse le pas sur les vaccins, Biden prêt à se faire vacciner "en public" contre le Covid-19. En 2017, "au moins" 993 personnes ont été exécutées selon Amnesty International. Consultez les articles de la rubrique International, « L'Iran est l'un des très rares pays qui continuent d'exécuter des mineurs délinquants, en violation flagrante du droit international relatif aux droits humains, qui interdit de recourir à la peine de mort contre des personnes âgées de moins de 18 ans au moment des faits, a déclaré Philip Luther.         © 2020 AFP. "On ne peut plus en vivre": en 2020, la galère des travailleurs de... Baverez – 2021, entre la peur et l'espoir, Retrouvailles inespérées: un Rohingya réuni avec sa famille disparue, "Quel choix avons-nous ?" Deux Kurdes ont été exécutés cette semaine, malgré les preuves attestant de leur innocence. Lettre de BuckinghamJoe Biden, président d’une Amérique fracturéeTrump, quatre ans de plus ? Iran; Peine de mort; Journalistes; Liberte d’expression; 12 décembre. “L’application incontrôlée de la peine de mort en Iran est une tache indélébile sur le bilan du pays en matière de droits humains. En condamnant à mort des mineurs délinquants, l’Iran enfreint le droit international. Cinq pays sont responsables de la plupart des exécutions : la Chine, l’Iran, l’Arabie saoudite, l’Irak et le Pakistan. En exécutant Rouhollah Zam, l’Iran entend montrer sa puissance au monde. Politique de protection des données à caractère personnel Le journaliste avait fui l’Iran après les manifestations post-électorales en 2009 et fut enlevé par des gardiens de la révolution. Le rapport est publié à l’occasion de la Journée internationale contre la peine de mort] qui aura lieu le 10 octobre. "Personne n'est épargné": généralisation de la peine de mort en Iran, Virus: l'Allemagne se confine avant Noël, avec un record de décès. Rapport annuel 2019. La peine de mort en Iran constitue le châtiment suprême dans ce pays. C’est une journée qui nous interpelle sur la douleur atroce de condamné.e.s qui attendent leur mort. Créez votre compte plus rapidement, Veuillez saisir l'adresse mail qui a servi à créer votre compte LePoint.fr, Merci d'avoir partagé cet article avec vos amis. Connectez-vous plus rapidement, Vous avez un compte Facebook ? Hommes, femmes, et même enfants une fois qu'ils sont majeurs: "Personne n'est épargné" par la peine de mort en Iran, où plus de 190 personnes ont été exécutées sur les neuf premiers mois de l'année 2020, dénonce un rapport jeudi de la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH). Hommes, femmes, et même enfants une fois qu'ils sont majeurs: "Personne n'est épargné" par la peine de mort en Iran, où plus de 190 personnes ont été exécutées sur les neuf premiers mois de l'année 2020, dénonce un rapport jeudi de la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH). Covid-19 : l'Allemagne renconfinée enregistre un nombre de morts... « Montrer aux élèves que l'Afrique fait partie de l'histoire du... Guinée : Alpha Condé investi président, la répression à son comble, Covid : le titanesque pari du vaccin indien, Coronavirus : restrictions drastiques en Europe avant Noël, L'invraisemblable divorce à 500 millions d'euros d'un ami de Poutine, De Trump à Biden, tensions, divisions et changement de ton. Nos partenaires Les détenus dans le couloir de la mort sont souvent condamnés sur la base d’accusations vagues et d’« aveux » généralement obtenus sous la torture ou les mauvais traitements infligés en détention, avant le procès. CGV Elle peut éventuellement le faire en échange d'une indemnisation de la part du … Vous avez un compte Facebook ? L’Iran se rend responsable d’une violation grave et impardonnable des droits inaliénables de la personne humaine en appliquant la peine de mort à des mineurs délinquants. L'odyssée de misère des femmes rohingyas. Le débat entre les partisans de la peine de mort et les abolitionnistes est ancien, en voici les principaux arguments. Le changement d’administration au sein de la République Islamique d’Iran et l’entrée en fonction du nouveau Président le 3 août 2013 n’ont apporté aucun changement en ce qui concerne la peine de mort. Deuxième du classement international des pays pratiquant la peine de mort derrière la Chine, l'Iran a exécuté au moins 251 personnes en 2019, … Au moins une partie des hommes exécutés l'ont été pour "terrorisme". Iran, L’exécution de Rouhollah Zam est un « coup mortel » porté à la liberté d’expression. Peine de mort. 11 pays dans le monde prévoient encore dans leur système légal la possibilité de condamner à mort l’homosexualité: Afghanistan, Arabie Saoudite, Émirats arabes unis, Iran, Mauritanie, Qatar, Nigeria, Pakistan, Somalie, Yémen et Brunei. "La peine capitale est souvent prononcée contre des mineurs dont on attend les 18 ans pour les exécuter", indique le rapport. La peine de mort en Iran est le moyen de survie du régime clérical. Beaucoup de sentences de mort y sont prononcées à l’issue de procédures loin de respecter les standards internationaux en matière de procès équitable. ROYAN (Iran) - 28 avr 2014 - Ces photos ont fait le tour du monde. Infractions liées à la sexualité, la religion, la politique, l'économie: "L'écrasante majorité des crimes passibles de la peine de mort en Iran ne rentre pas dans la définition de +crimes les plus sérieux+ établie par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP)", souligne le rapport réalisé avec la Ligue de défense des droits humains en Iran, la LDDHI. Ruhollah Zam durant son procès le 30 juin 2020 à Téhéran. Le thème de cette 18ème année concerne l’accès à une représentation juridique efficace pour tous les prévenus passibles de la peine capitale. Mardi, 4 février 2020 07:08 MISE À JOUR Mardi, 4 février 2020 07:08 Coup d'oeil sur cet article. COPYRIGHT © 2020 - FIDH : Fédération internationale pour les droits humains •, 10 octobre - La 18ème Journée mondiale contre la peine de mort souligne l’importance d’une représentation juridique de (...), La Fédération internationale pour les droits humains, Terrorisme, surveillance et droits humains, Personne n’est épargné – le recours généralisé à la peine de mort en Iran, Journée internationale contre la peine de mort, 18eme journée mondiale contre la peine de mort, LIGUE DE DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME EN IRAN (LDDHI)-LEAGUE FOR THE DEFENCE OF HUMAN RIGHTS IN IRAN. Yémen, Solidarité mondiale avec quatre journalistes condamnés à mort. Pour ce faire, renseignez         Paris (AFP) -  Le pays est en effet tenu légalement de ne pas recourir à la peine de mort contre des personnes âgées de moins de 18 ans au moment du crime dont elles sont accusées. Il énumère plusieurs cas au cours des dernières années de personnes exécutées pour homosexualité, consommation d'alcool, adultère... En outre, "l'Iran occupe la première place pour les exécutions d'enfants", souligne-t-il, relevant qu'au moins 67 ont été recensées de septembre 2009 à septembre 2019. Nous sommes OJD (Jusqu'en juillet 2020, ces pays étaient au nombre de 12, le Soudan étant le dernier pays a avoir supprimé cette peine.) Moyen-Orient. Message en cas d'erreur au focus sur le champ. L’Iran viole les obligations rappelée par le PIDCP et par la Convention sur les droits de l’enfant en occupant la première place pour les exécutions d’enfants : de septembre 2009 à septembre 2020, au moins 67 d’entre elles on pu être documentées. Les exécutions sont essentiellement pratiquées par pendaison dans les prisons ou, lorsqu'elles se déroulent en public, sur des grues. Voir plus » Apostasie dans l'islam L’apostasie en islam (arabe: irtidād, ارتداد, recul, défection, rebond) est le rejet de la religion islamique par un musulman, par le fait de renier sa foi publiquement, d'insulter Dieu ou les prophètes de l'islam ou de … Les prévenus passibles de la peine de mort n’ont souvent pas accès à l’avocat de leur choix. Publicité Peine de mort Mise à jour à l’occasion de la 11e Journée mondiale contre la peine de mort. Après une suspension de verdict annoncée en juillet dernier, la Cour suprême d'Iran a annoncé, samedi, un nouveau procès pour les trois hommes condamnés à … La FIDH, membre de la Coalition internationale contre la peine de mort, et la LDDHI sont opposées à la peine de mort quel que soit le crime commis, quelles que soient les circonstances, et travaillent activement en faveur de l’abolition partout dans le monde. La cour suprême a confirmé sa sentence. Reportages, analyses, enquêtes, débats. Dans certains pays, cela peut être à cause d’infractions liées à la législation sur les stupéfiants tandis que, dans d’autres, ce … C'est l'âge de la maturité juridique Plusieurs milliers de personnes condamnées à mort pour trafic de drogue en Iran vont échapper à la peine capitale, a rapporté mercredi le quotidien gouvernemental Iran après l'entrée en. Charte de modération Cet article a été ajouté dans vos favoris. Expérience Le Point Deuxième en nombre d'exécutions après la Chine, l'Iran fait partie des pays où l'application de la peine de mort est la plus poussée, s'appliquant à des crimes non-violents, aux mineurs et parfois par lapidation. votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte. "Par ailleurs, les autorités iraniennes ont l'habitude de persécuter et de poursuivre les avocats chargés de défendre les condamnés à mort. La condamnation à la peine capitale des femmes est aussi le résultat de lois discriminatoires à leur égard. Parmi ces victimes, 108 étaient des femmes, et au moins 38 étaient des mineurs accusés. Des observateurs internationaux des droits humains critiquent régulièrement la façon dont la peine de mort est appliquée en Iran en ce qu’elle contrevient à certains aspects fondamentaux du droit international. Vous êtes abonné au magazine dans sa version papier ? Le gouvernement peut faire des progrès concrets vers l’abolition de cette pratique désuète et brutale en respectant simplement les traités internationaux auxquels l’Iran est lié". Ainsi l'Iran distingue deux types de peines de mort : le châtiment pour meurtre (si l'accusé a au moins 15 ans) et la punition pour les autres crimes (à partir de 18 ans). Créez un compte afin d'accéder à la version numérique du magazine et à l'intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre. Abonnements États-Unis : la révélation Pete Buttigieg, futur ministre des... Joe Biden en Géorgie, pour la bataille finale. Courrier international - Paris . L'Iran exécute un opposant politique quelques jours après avoir annoncé la confirmation de sa peine de mort pour "propagation de la corruption sur Terre". Depuis de nombreuses années, l’Iran se place constamment à la deuxième place du … 08/10/2020 16:19:58 -  Arrêté en septembre 2018 après des manifestations et condamné pour meurtre, l'homme clamait son innocence. Peine de mort en Iran dimanche 30 décembre 2007, par FROISSART Philippe A l’occasion de la cinquième journée mondiale contre la peine de mort, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées Mercredi 10 Octobre place de la Bastille à Paris. Tutoriel vidéo Certains d’entre eux, comme la lauréate 2012 du prix Sakharov, Nasrin Sotoudeh, sont emprisonnés pour leur travail. » La loi du talion fait partie intégrante de la charia. Les forums du Point, FAQ Il cite l'exemple d'Arsalan Yassini, un homme de 30 ans exécuté le 17 août dernier à Ourmia (ouest), détenu depuis ses 17 ans pour avoir tué ses grands-parents. Par ailleurs, les autorités iraniennes ont l’habitude de persécuter et de poursuivre les avocats chargés de défendre les condamnés à mort. "La peine capitale est également utilisée contre des communautés ethniques - telles que les Kurdes, les Arabes et les Baloutches - mais aussi contre des minorités religieuses ? Rouhollah Zam commence à militer contre le… Depuis 1948 et l’entrée en vigueur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la législation internationale a connu une succession d’adoptions de traités et conventions visant la régulation de la pratique de la peine de mort, voire son abolition. Applications mobiles Ahmadreza Djalali est incarcéré en Iran depuis avril 2016, accusé d’espionnage et de la mort de deux experts en nucléaire iraniens. sunnite, baha'i et yarésaniste (secte Ahl e-Haqq)", relève le rapport. Au cours des 7 années de mandat de Rohani, plus de 4300 personnes ont été exécutées en Iran. Archives. Les condamnés le sont souvent "sur la base d'accusations vagues et d'aveux généralement obtenus sous la torture ou les mauvais traitements infligés en détention, avant le procès", insiste la FIDH. Mentions légales Ruhollah Zam, fils de clerc shi'ite pro-réformes a été reconnu coupable de violence lors des manifestations anti-gouvernementales en 2017 et est condamné à mort. Sous le titre, « Personne n’est épargné – le recours généralisé à la peine de mort en Iran », la FIDH et son organisation membre la Ligue de défense des droits humains en Iran, la LDDHI, publient aujourd’hui un rapport sur le recours à la peine de mort en République islamique, une pratique contraire au droit international. Chaque jour, des États exécutent des personnes et les condamnent à mort pour les punir de crimes divers. Selon la FIDH, 90 mineurs se trouvaient dans le couloir de la mort en 2019. suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité. Cette décision a été condamnée par la France et les groupes de défense des droits de l'homme. Il s’agit parfois d’actes qui ne devraient même pas être érigés en infractions. Iran: peine de mort confirmée pour un «espion de la CIA» Autres; AFP. Si de nombreux États ont aboli la peine de mort, d’autres recourent toujours à la sentence capitale. Iran : une exécution particulièrement cruelle Publié le 05.02.2018 Les autorités iraniennes ont exécuté un jeune homme, coupable de meurtre, qui n’était âgé que de 15 ans au moment du crime. La peine capitale est également utilisée contre des communautés ethniques- telles que les Kurdes, les Arabes et les Baloutches- mais aussi contre des minorités religieuses – sunnite, baha’i et yarésaniste (secte Ahl e-Haqq). Guinée: investi pour un troisième mandat, Condé prône l'unité après... Normalisation avec Israël : « pas à l'ordre du jour » en Tunisie, Covid, pandémie, confinement: comment 2020 a changé le monde, Tunisie : le clan Ben Ali, une vie au secret. Publié le 14/12/2020 - 15:46. LA PEINE DE MORT EN IRAN EN 2019 Au moins 251 exécutions ont eu lieu en Iran au cours de l’année. Au pays des mollahs, les condamnés à la peine capitale peuvent échapper à la mort s’ils versent une indemnisation appelée "le prix du sang". Il lui évite la pendaison en échange du « prix du sang », une somme d’argent à verser en compensation. Ces délits contrevenant à la terminologie internationale concernent notamment les infractions sexuelles, religieuses ou politiques ; le fait de boire des boissons alcoolisées ou de consommer de la drogue, ainsi que les délits économiques ou informatiques. Certains d'entre eux, comme la lauréate 2012 du prix Sakharov, Nasrin Sotoudeh, sont emprisonnés pour leur travail. Les militants contre la peine de mort sont également fréquemment réprimés. L’écrasante majorité des crimes passibles de la peine de mort en Iran ne rentre pas dans la définition de « crimes les plus sérieux » établie par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP). 16 novembre 2020 — Vingt-et-une exécutions capitales en Irak L'Irak exécute 21 condamnés à mort en une seule journée.